Réforme des tarifs des notaires : quelles attentes des clients vis-à-vis de la remise ?

Editorial rédigé par Patrick Zoude (associé Reliences) pour la Lettre Qualité n°16 de la Chambre des Notaires des Hauts-de-Seine

———————–

Les nouvelles dispositions tarifaires arrivent dans un contexte d’évolution des exigences des consommateurs, le client juge les entreprises selon des besoins parfois contradictoires :

  • La disponibilité et la réactivité immédiate
  • L’engagement sur la qualité de service
  • Le meilleur rapport qualité prix
  • La bonne relation humaine avec son interlocuteur

 62875628_12657806

Le client, un vrai « caméléon » qui n’hésite pas à mettre en concurrence en se renseignant en amont sur Internet et les réseaux sociaux.

Quels vont être les comportements des clients face à un nouveau tarif qui va être compris progressivement ?

Baisse des honoraires, possibilité d’obtenir une remise, facturation des consultations ou de prestations dites « détachables » … ces possibilités multiples ouvrent de nouvelles marges de comparaison et de négociation, même si les conséquences sur le budget des clients sont pour l’instant faible.

Plus la complexité augmente, plus les clients sont à la recherche de notaires capables de donner des explications simples, dans un discours adapté avec un contrat clair.

En fonction des positions que vous avez prises, il est donc indispensable de :1414827432meilleur_tarif_garanti

  • Poposer des offres claires et structurées en valorisant vos services et vos prestations ;
  • Formaliser des lettres de missions précisant au client ce qui est compris dans le tarif et ce qui ne l’est pas ;
  • Déterminer avec les collaborateurs des arguments cohérents avec des éléments de langage motivants.

C’est également le bon moment de vous poser quelques questions « stratégiques » pour prendre des décisions pertinentes quant à l’avenir de l’Etude :

  • Partageons-nous une vision commune entre associés ?
  • Avons-nous insufflé en interne des modes de management qui favorisent le passage d’une culture du « dossier » à une culture du client ?
  • Avons-nous réalisé une étude économique sur le coût de nos prestations ?
  • Avons- vous effectué un diagnostic sur nos types d’actes et de clients ?
  • Avons-nous déterminé le positionnement que nous souhaitons avoir auprès de nos clients ?
  • Quels sont nos chantiers prioritaires : rentabilité, productivité, qualité de service ?

Liberté tarifaire, ubérisation, blockchain … Gageons que les changements sont encore à venir et vont s’intensifier.

C’est dans le cadre d’un véritable projet d’entreprise que vous vous donnerez toutes les changes de réussir vos ambitions.

Reliences -  :  Le